Publicité

Le commerce mondial a reculé de 12% en 2009

Pascal Lamy, président de l'OMC ©REUTERS

La crise a provoqué un recul de 12% du commerce mondial en 2009, son ralentissement le plus brutal depuis la deuxième guerre mondiale. Pour le président de l'OMC Pascal Lamy (photo), cela doit encourager les dirigeants du monde à boucler le cycle de Doha cette année.

(AFP) - Le volume des échanges commerciaux dans le monde a enregistré l'an dernier un recul de 12%, a annoncé le directeur général de l’OMC, Pascal Lamy. Ce chiffre est sans précédent depuis 1945, a-t-il expliqué lors d'une conférence organisée par un centre de réflexion européen à Bruxelles, le European Policy Center.

Cette baisse de 12% est aussi supérieure aux plus récentes prévisions de l'OMC, qui tablait encore début décembre sur un repli de 10%.
La contraction sans précédent des échanges mondiaux est une conséquence de la récession économique qu'ont connue les grands pays industriels l'an dernier, suite à la crise financière.

RELANCER LE DOHA CETTE ANNÉE !

Aux yeux de Pascal Lamy, cette situation rend d'autant plus impératif de relancer les négociations dites du cycle de Doha sur la libéralisation des échanges mondiaux et de les boucler d'ici la fin de l'année. Il est "économiquement impératif de les conclure" cette année, a-t-il dit.
Les négociations sont au point mort depuis des mois en raison notamment de l'absence notoire d'implication des Etats-Unis.

Ce cycle de négociations a débuté en 2001 et a mis l'accent sur le démantèlement des obstacles au commerce pour les pays pauvres. Mais les échéances fixées pour conclure les pourparlers ont été manquées à plusieurs reprises.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés