Publicité
Publicité

Le FMI critique sévèrement Wall Street

Le Fonds monétaire international (FMI) a fustigé mardi Wall Street, dans des termes inhabituellement sévères et précis, pour sa responsabilité dans la genèse d'une crise qui pourrait coûter jusqu'à 945 milliards de dollars au système financier international. Dans son rapport semestriel, le service du Fonds chargé de la surveillance des marchés a chiffré à 565 milliards de dollars les pertes des banques et autres institutions financières dues à la crise du crédit hypothécaire à risque ("subprime"), une estimation qui monte à 945 milliards de dollars si on y ajoute d'autres catégories de prêts connexes.