Le pétrole recule en raison de craintes de diminution du trafic aérien

Les cours du pétrole reculaient jeudi matin, suite à la découverte par la police britannique d'un complot visant à faire exploser des avions de ligne entre la Grande-Bretagne et les Etats-Unis, faisant craindre un recul du trafic aérien à court terme.

(afp) A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en septembre cédait 70 cents à 76,58 dollars vers 08H30 GMT, après avoir reculé jusqu'à 76,44 dollars.

A New York, le baril de light sweet crude pour livraison en septembre cédait 64 cents à 75,71 dollars sur la plate-forme d'échanges électroniques à la même heure.

La police britannique a déjoué jeudi matin un complot visant à faire exploser plusieurs avions de ligne en vol entre la Grande-Bretagne et les Etats-Unis. Plusieurs suspects ont été arrêtés, l'alerte au terrorisme a été portée à son niveau maximal, et les grandes compagnies aériennes annonçaient jeudi matin l'une après l'autre la suspension de leurs vols au départ et vers la Grande-Bretagne.

"Ces attaques terroristes déjouées pourraient bien décourager les consommateurs de prendre l'avion. Il semble que telle soit la logique derrière le mouvement de baisse des cours que nous voyons", a estimé Tony Machacek, courtier chez Bache Financial.

Une baisse du trafic aérien aurait pour conséquence une baisse de la consommation de kérozène, et donc de pétrole, ce qui pesait sur les cours.

photo belga

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés