Le pétrole retombe un peu après les stocks américains

Les prix du pétrole ont fléchi jeudi après des données rassurantes sur les stocks d'essence américains, mais sont restés proches du record atteint la veille à New York, en raison d'un contexte géopolitique agité et d'une forte demande.

(afp) A New York, le baril de "light sweet crude" pour livraison en août reculait de 39 cents à 74,80 dollars vers 18H10. Mercredi, il avait battu un nouveau record à 75,40 dollars, son plus haut niveau depuis le début de sa cotation à New York en 1983.

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord sur l'échéance d'août perdait 23 cents à 73,75 dollars, après un pic à 74,22 U jeudi dans la matinée, le niveau le plus élevé depuis son record du 2 mai de 74,97 dollars.

Cette détente des cours, entamée le matin avec des légères prises de bénéfices, s'est accélérée après la publication du rapport du département américain de l'Energie (DoE) sur le niveau des stocks au 30 juin.

Le marché a été particulièrement rassuré par l'augmentation surprise des stocks d'essence. Les réserves de brut ont enregistré un repli plus marqué qu'attendu, mais elles restent très abondantes, donc le marché ne s'en est pas soucié.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés