Publicité

Le président de Credit Suisse remplace celui de Swiss Re

©REUTERS

Le président de Credit Suisse, Walter Kielholz va remplacer Peter Forstmoser, le président du plus grand réassureur du monde, Swiss Re, qui a donné sa démission. Swiss Re a subi une perte nette de 864 millions de francs suisses (585 millions d'euros) en 2008.

(afp) - Le président du réassureur helvétique Swiss Re, Peter Forstmoser, a annoncé lundi sa démission. Il sera remplacé par le président de la banque Credit Suisse, poursuivant le jeu de chaises musicales amorcé à la tête des grands groupes suisses.

M. Forstmoser sera remplacé par Walter Kielholz, qui est non seulement le vice-président de Swiss Re, mais aussi président de la deuxième banque de la Confédération, Credit Suisse.

"Swiss Re a engagé une nouvelle direction pour son développement futur (et) c'est pour cette raison que j'ai décidé de démissionner un an plus tôt que prévu", a expliqué M. Forstmoser dans un communiqué du réassureur.

Swiss Re, qui a subi une perte nette de 864 millions de francs suisses (585 millions d'euros) en 2008, avait déjà remplacé courant février son directeur général Jacques Aigrain par Stefan Lippe.

M. Forstmoser avait été élu en 1999 au conseil d'administration de Swiss Re, dont il était devenu président l'année suivante.
Avec cette nouvelle réorganisation de sa direction, le groupe veut encore réduire les risques dans son portefeuille d'investissements et assurer une gestion "optimale" du capital.

"Même si les résultats actuels sont décevants, le coeur de métier est intact et les perspectives sont excellentes", a estimé M. Kielholz.
Le départ de ce dernier de Credit Suisse a entraîné la nomination au poste de président de Hans-Ulrich Doerig, actuellement vice-président de la banque.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés