Les Belges aussi nantis qu’avant la crise

©BELGA

Selon le rapport de la Banque nationale, le patrimoine financiers des particuliers malmené en 2008 a bénéficié de la remontée des Bourses en 2009 pour retrouver son niveau d'avant-crise.

Bruxelles (L'Echo) - Après la sévère ponction subie sur leurs avoirs financiers en 2008, les ménages belges ont déjà pratiquement reconstitué leur niveau de patrimoine de fin 2007, juste avant le déclenchement de la crise. C’est un des enseignements majeurs du rapport annuel de la Banque nationale de Belgique (BNB).

L’implosion des marchés financiers en 2008 avait réduit le patrimoine financier des particuliers d’environ 100 milliards d’euros. Ce qui n’a pas empêché le Belge de continuer à épargner pour environ 20 milliards d’euros. La perte nette se chiffre ainsi à 80 milliards.

En 2009, avec la remontée spectaculaire des Bourses, les plus-values sur le portefeuille d’actifs financiers détenus par les particuliers ont atteint 47 milliards d’euros. Près de la moitié des pertes essuyées par les ménages au cours de l’année précédente ont ainsi été récupérées en 2009.

A cela s’ajoutent 25 milliards d’épargne nouvelle enregistrée au cours des trois premiers trimestres de 2009. Au total, ce sont donc 72 milliards d’euros qui sont venus grossir l’encours des actifs financier détenus par les particuliers, soit pas très loin des 80 milliards partis en fumée en 2008.

Lire la suite dans L'Echo

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés