Publicité
Publicité

Les entreprises américaines sabrent les emplois face à la gravité de la crise

En une journée à peine, les annonces de licenciements collectifs de l'autre côté de l'Atlantique se sont accumulées. Au total, ce sont près de 22.000 personnes qui sont touchées. La finance, la chimie, l'informatique, la téléphonie, les médias: aucun secteur ne semble épargné.