Les fraudeurs allemands continuent à se dénoncer

©AFP

Près de 600 fraudeurs du fisc se sont dénoncés en dix jours, dans le Bade-Wurtemberg, a indiqué mercredi le ministre des Finances de cet Etat fédéral, après la décision de l'Allemagne d'acheter des données bancaires concernant des comptes en Suisse.

(afp) - Dans le seul Bade-Wurtemberg, région prospère qui abrite notamment les villes de Stuttgart et Karlsruhe, 566 personnes qui ont omis de payer des impôts sur environ 85 millions d'euros de revenus d'investissements et intérêts, se sont dénoncées entre le 5 et le 16 février, selon le ministre Willi Stächele.


En début de semaine, la presse allemande avait déjà fait état d'une vague d'auto-dénonciations dans d'autres régions d'Allemagne par exemple en Bavière (sud), avec près de 300 repentis, ou encore à Berlin et Hambourg.


Au début du mois, le gouvernement avait donné son aval à l'achat par l'Etat de Rhénanie-du-nord-Westphalie d'un CD en provenance de Suisse et contenant soit-disant plus de 1.500 noms, des données volées et proposées par un informateur pour, selon la presse, 2,5 millions d'euros.


Le gouvernement avait appelé les fraudeurs à se dénoncer avant que le fisc n'ait eu le temps d'éplucher les données. Se dénoncer oblige les intéressés à payer leurs arriérés d'impôts, mais leur permet d'échapper à une poursuite judiciaire.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés