Publicité

Les investissements étrangers en Chine chutent de 20,6% depuis janvier

Les investissements directs étrangers (IDE) en Chine ont chuté de 20,6% sur un an au premier trimestre, totalisant 21,78 milliards de dollars, a annoncé mercredi le ministère du Commerce.

(afp) - Sur la même période de l'année dernière, les IDE avaient bondi de plus de 61%. Mais ils n'ont cessé de décélérer depuis, conséquence de la crise financière internationale qui a poussé les entreprises étrangères à la prudence et a raréfié les liquidités.

A partir du mois d'octobre, leur progression a été négative. Mars a représenté le sixième mois de déclin mensuel consécutif: -9,5% en glissement annuel.

Toutefois, la chute de mars est moindre qu'au cours des deux premiers mois de l'année, a souligné le ministère. Elle avait atteint 32,7% en janvier et 15,8% en février.

En outre les 8,4 milliards investis en mars restent le plus gros total depuis octobre, selon la même source.

"Le déclin en glissement annuel se rétrécit (...) Cela dit, il est trop tôt pour conclure à un retour d'intérêt des investisseurs pour le marché chinois", a commenté Sherman Chan, de Moody's Economy.com.

L'économiste souligne toutefois que des entreprises avides d'occasion d'investir pourraient se tourner vers la Chine si les résultats économiques du premier trimestre montrent que l'économie du géant asiatique se porte bien, malgré la crise internationale.

Les investisseurs potentiels pourraient aussi être rassérénés par tout signe que la demande intérieure chinoise bondit, ajoute-t-elle.

Mais si le déclin pourrait continuer de diminuer, elle estime qu'il sera très difficile de voir une progression des IDE sur l'ensemble de l'année.

Les investissements directs étrangers en Chine avaient augmenté de 23,6% en 2008 sur un an, une croissance de dix points de pourcentage plus forte qu'en 2007.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés