'Les mêmes règles prudentielles pour tous'

©REUTERS

Nicolas Sarkozy souhaite un alignement des règles prudentielles des banques américaines et asiatiques sur celles qui sont en vigueur dans l'Union européenne. "Comment, dans un monde de concurrence, exiger des banques européennes trois fois plus de capital pour couvrir les risques de leurs activités de marché et ne pas l'exiger des banques américaines ou asiatiques ?" a-t-il ajouté.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés