Publicité
Publicité

Les pays de la zone euro refusent de se contenter d'un seul siège au FMI

Les pays de la zone euro ont majoritairement refusé lundi soir de se contenter d'un siège unique au sein du FMI pour faire de la place aux nations émergentes.Forts de leur nouvelle puissance économique, les grands pays émergents en Asie, comme la Chine, l'Inde ou la Corée du Sud, ou en Amérique du Sud, comme le Brésil ou l'Argentine, remettent en cause le système de répartition des pouvoirs né après la Deuxième guerre mondiale.