Les prix du pétrole reculent sur un marché rassuré sur la tempête Chris

Les prix du pétrole étaient en baisse mercredi à New York, dans un marché rassuré par la tempête tropicale Chris, qui selon les dernières prévisions, ne devrait pas se transformer en ouragan. Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" pour livraison en septembre perdait 81 cents à 75 dollars vers 14H05.

(afp) Jeudi matin, "la tempête tropicale Chris s'est affaiblie et les météorologues suggèrent maintenant qu'elle ne deviendra pas le premier ouragan de la saison dans l'Atlantique", a observé Michael Davies, analyste à la maison de courtage Sucden.

D'après le dernier bulletin du Centre national des ouragans (NHC), basé à Miami (Floride), Chris serait "à peine" une tempête tropicale, qui ne risque donc plus de se transformer en cyclone.

Le marché pourrait ainsi "être sujet à des prises de bénéfices jeudi", a réagi Mike Fitzpatrick, analyste de la maison de courtage Fimat.

Chris "est située trop loin au sud et à l'est (du golfe du Mexique) pour présenter un réel danger et menacer les infrastructures pétrolières du golfe, pour le moment...", a-t-il ajouté.

Les investisseurs restaient néanmoins toujours très préoccupés par le conflit au Liban, qui en est à son 23ème jour, et par les interruptions de production au Nigeria à la suite d'attaques de séparatistes cette année.

"Le rapport hebdomadaire sur les stocks américains a montré mercredi que l'approvisionnement en pétrole restait suffisant aux Etats-Unis, mais il l'est moins en Europe", a aussi relevé M. Fitzpatrick.

"L'approvisionnement en mer du Nord a baissé à des niveaux très bas en raison de problèmes de maintenance et d'interruptions de production au Nigeria", a poursuivi l'analyste, selon lequel un répit sur les prix pourrait être de courte durée.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés