Publicité

Les ventes des logements neufs USA au dessus des attentes (+4,8%)

Les ventes de logements neufs ont progressé de 4,8% en décembre par rapport à novembre aux Etats-Unis, pour atteindre 1,120 million d'unités. En revanche, sur toute l'année 2006, les maisons neuves sont en recul.

(afp) Les ventes de logements neufs ont progressé de 4,8% en décembre par rapport à novembre aux Etats-Unis, pour atteindre 1,120 million d'unités en rythme annuel, a annoncé vendredi le département du Commerce. Les analystes tablaient sur 1,050 million de ventes de logements.Sur l'ensemble de 2006, les ventes ont reculé de 17,3% à 1,061 millions de logements, ce qui marque la baisse la plus forte depuis 1990.

Recul des ventes sur l'année 2006

Les ventes de logements neufs ont fortement reculé en 2006, illustrant, comme dans l'ancien, les difficultés de l'immobilier résidentiel, a indiqué vendredi le département du Commerce.

Sur l'ensemble de l'année 2006, les ventes ont reculé de 17,3% à 1,061 millions d'unités, ce qui marque la baisse la plus forte depuis 1990, alors que le secteur traversait sa précédente crise. Le volume des ventes de 2006 est cependant le deuxième le plus élevé jamais enregistré, a précisé le ministère.

Du côté des prix, le montant médian des transactions était de 235.000 dollars en décembre, ce qui représente une baisse de 1,5% sur un an.

Ce rapport vient confirmer la tendance annoncée jeudi dans le rapport annuel sur l'immobilier ancien publié par le groupement national des agents immobiliers (NAR). Les reventes de logements aux Etats-Unis ont plongé de 8,4% en 2006, accusant leur baisse la plus forte en 17 ans, tandis que les prix progressaient de 1,1% seulement.

Sur le marché des logements neufs, l'année 2006 se sera toutefois terminée par un sursaut: en décembre les ventes ont progressé de 4,8% par rapport à novembre, pour atteindre 1,120 million d'unités en rythme annuel, alors que les analystes tablaient sur 1,050 million de ventes de logements.

Les chiffres de novembre ont été révisés à 1,069 millions de ventes (au lieu de 1,047 annoncé précédemment).

Autre chiffre jugé rassurant par les investisseurs, le stock de logements neufs à vendre a reculé de 0,9% à 537.000 en novembre, ce qui marque le 5e mois de déclin consécutif. Il faudrait 5,9 mois pour les écouler au rythme des ventes observé en décembre (contre 6,1 mois en novembre).

Pour 2007 cependant, les observateurs restent prudents.

"La hausse des prix sera en dessous de la normale dans la plus grande partie du pays", avait estimé Pat Vredevoogd Combs, la présidente de la NAR.

"2007 devrait être une année de convalescence pour le secteur immobilier, même si la vigueur du rebond des ventes de logements sera déterminée par l'ampleur de la hausse des taux d'emprunt dans les prochains mois", avait pour sa part assuré Bernard Baumohl, directeur de l'Economic Outlook Group.

Les analystes espèrent que le retournement ne vas pas s'aggraver dans l'immobilier résidentiel, ce qui devrait préserver la croissance. La hausse du PIB pour le 4e trimestre sera annoncée mercredi et les économistes tablent sur une progression de l'ordre de 3%.

Photo Bloomberg

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés