Publicité
Publicité

Leterme ne donnera rien à Ping An (presse)

Yves Leterme n'est pas prêt à dédommager Ping An pour la perte qu'il a enregistrée à cause de son investissement dans Fortis. Pourtant, l'assureur chinois fait appel à un accord commercial entre la Chine et la Belgique qui prévoit un dédommagement en cas de nationalisation par l'un des deux pays. Mais l'accord n'a pas encore été ratifié par la Région Wallonne...