Nouveau record historique pour le "panier" Opep, à 72,64 USD le baril

Le prix du "panier" de onze bruts mondiaux qui sert de référence à l'Opep a une nouvelle fois battu son record historique en atteignant 72,64 dollars le baril mardi, a annoncé le cartel dans un communiqué publié mercredi à son siège de Vienne.

(afp) Le prix du panier, qui est toujours publié avec un jour ouvré de décalage par l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), a augmenté de 0,52 dollar entre lundi et mardi, après avoir pris 1,04 dollar lundi. Un précédent record de 71,71 dollars avait été établi le 14 juillet. Cette hausse intervient sur fond d'instabilité accrue au Proche-Orient et alors que le groupe pétrolier britannique BP a annoncé lundi la fermeture en Alaska du plus gros champ pétrolier des Etats-Unis, après la découverte d'une fuite sur un oléoduc. Mercredi à 03H50 GMT à Singapour, le baril de "light sweet crude" pour livraison septembre gagnait 3 cents à 76,34 dollars contre 76,31 dollars mardi soir à New York, mais restait loin de son record de la mi-juillet, à savoir 78,40 dollars. La fermeture complète par BP de son champ de Prudhoe Bay en Alaska, qui doit intervenir cette semaine, se traduira par une interruption de production de 400.000 barils par jour, soit 8% de la production américaine. L'envolée des cours est toutefois plus structurellement liée au nombreux risques qui pèsent actuellement sur la production, en premier lieu le conflit au Liban, la crise avec l'Iran sur le nucléaire et la saison des ouragans dans l'Atlantique. Créé en 1982 et rendu public depuis 1987, le panier inclut les bruts des onze pays membres de l'Opep et sert de référence au cartel pour sa politique de production.

(photo: belga)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés