Publicité

Nouvelle accélération du niveau des liquidités en décembre en zone euro

La masse monétaire M3 a crû plus vite que prévu en décembre selon des chiffres provisoires publiés vendredi par la Banque centrale européenne (BCE), une mauvaise surprise qui conforte les attentes d'une nouvelle hausse de taux en zone euro.

(afp) M3 a augmenté le mois dernier de 9,7% sur un an, après 9,3% en novembre. Certes, les analystes interrogés par l'agence financière AFX News tablaient dans leur consensus sur une nouvelle hausse, mais moins forte, de 9,4%.

Sur la période octobre-décembre, considérée comme plus significative car elle permet de lisser les fluctuations, même constat: la hausse de l'agrégat monétaire s'est élevée à 9,2% sur un an, contre 8,8% seulement pour la période septembre-novembre.

Seul point positif, la hausse des crédits au secteur privé en zone euro a ralenti pour le deuxième mois consécutif, à 10,7% sur un an, contre 11,2% en novembre.

Les gardiens de l'euro attirent l'attention sur l'ampleur des liquidités en circulation en zone euro depuis de longs mois. M3 continue à croître largement au-dessus de l'objectif à moyen terme de la BCE d'une croissance de 4,5% sur un an.

Ces statistiques ne vont certainement pas remettre en cause une nouvelle remontée des taux directeurs en zone euro.

Le président de la BCE, Jean-Claude Trichet, a clairement fait comprendre début janvier que l'institut préparait un nouveau tour de vis en mars, pointant du doigt les risques d'une hausse des salaires et d'une nouvelle envolée des prix de l'énergie en zone euro sur fond de croissance toujours robuste.

La BCE a relevé son principal taux directeur pour la sixième fois en un an, en décembre dernier pour le porter à 3,50%, au plus haut depuis cinq ans.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés