Publicité

Prodi et Barroso condamnent les exécutions en Irak

Le président de la Commission européenne José Manuel Barroso et le président du Conseil italien Romano Prodi ont condamné lundi à Rome l'exécution de deux proches de Saddam Hussein, rappelant leur opposition à la peine de mort.

(afp) "J'ai la même position que pour l'exécution de Saddam Hussein. L'Italie est contre la peine de mort. Toute autre parole est superflue", a déclaré Romano Prodi à la presse à l'issue d'un entretien avec Manuel Barroso."Nous avons une position de principe contre la peine de mort. Un homme n'a pas le droit de retirer la vie à un autre homme", a pour sa part déclaré le président de la Commission.Deux proches de Saddam Hussein, Barzan al-Tikriti et Awad al-Bandar, ont été pendus dans le plus grand secret lundi, deux semaines après l'exécution de l'ancien président irakien.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés