Quelque 3,3 milliards de GSM dans le monde à fin 2007

La planète comptait 3,3 milliards de téléphones mobiles à la fin de l'année 2007 soit un taux de pénétration de 49%, selon une étude de l'Union internationale des télécommunications (UIT) publiée vendredi. Les pays en développement mènent la danse avec une part de 69% des téléphones mobiles en service dans le monde à la fin de l'année dernière.

(afp) - La planète comptait 3,3 milliards de téléphones mobiles à la fin de l'année 2007 soit un taux de pénétration de 49%, selon une étude de l'Union internationale des télécommunications (UIT) publiée vendredi. La diffusion du téléphone portable est foudroyante: en l'an 2000 le monde comptait seulement 800 millions d'appareils.

Les pays en développement mènent la danse avec une part de 69% des téléphones mobiles en service dans le monde à la fin de l'année dernière. C'est en Afrique que la croissance est la plus forte avec un rythme annuel de +39% sur la période 2005-2007, suivie par l'Asie (+28%), où les Indiens et les Chinois se sont équipés respectivement de 154 millions et 143 millions d'appareils durant ces deux dernières années.

Au niveau mondial la progression annuelle a été de 22% sur la période, précise le rapport de l'UIT.
C'est "une tendance positive qui suggère que les pays en voie de développement rattrapent le temps perdu", estiment les experts de l'agence onusienne spécialisée.

Les téléphones mobiles représentent à présent 71% des liaisons téléphoniques, supplantant toujours davantage les lignes fixes traditionnelles. En Afrique les téléphones portables assurent même 90% du total des télécommunications.

Le fossé numérique entre pays pauvres et riches demeure cependant toujours béant en matière de communication internet à haut débit, déplore l'UIT. Les pays riches bénéficient en effet de 66% de toutes les liaisons internet fixes à haut débit, alors qu'ils ne représentent que 16% de la population mondiale. Les pays en développement, en revanche, n'ont que 1% des liaisons fixes à haut débit pour 38% de la population mondiale.

Quelques pays ont cependant fait d'importants progrès en la matière, relève l'UIT qui note dans son rapport qu'au Chili, au Sénégal et en Turquie presque tous les abonnés à internet bénéficient aujourd'hui d'une liaison haut débit.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés