Reynders bute sur les emballages

Le projet d'extension des écotaxes à tous les emballages de produits liquides a été recalé vendredi par le Conseil des ministres restreint.

(belga) Le Premier ministre Guy Verhofstadt tient à ce que toute éventuelle hausse de la fiscalité repose sur des préocupations de lutte contre le réchauffement et ne soit donc pas une TVA déguisée, indique samedi le quotidien l'Echo.

Le ministre des Finances Didier Reynders est invité à imaginer un système prenant en compte le caractère polluant (émissions de CO2) des différentes catégories d'emballages. La taxe devrait aussi toucher plus de produits que les seuls liquides.

"Bref, on ne se contente pas d'une retouche des écotaxes; il faut une véritable amorce d'une taxation sur les émissions de CO2", commente le quotidien.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés