Sept Flamands sur 10 rejettent Bruxelles comme capitale de la Flandre

Près de 70% des Flamands estiment que Bruxelles "ne devrait pas rester la capitale de la Flandre", révèle mercredi un nouveau volet d'une grande enquête sur l'opinion des Belges néerlandophones qui a déjà battu en brèche plusieurs clichés depuis le début de la semaine.

(afp) Une première salve de résultats publiés lundi avait dévoilé qu'une large majorité des néerlandophones étaient favorables au système fédéral, ou même à un système plus centralisé, alors que les partis flamands réclament toujours plus d'autonomie pour la Flandre, voire l'indépendance.Le statut de Bruxelles, à la fois capitale de l'Etat fédéral, de la Région de Bruxelles-Capitale et de la Flandre, est l'un des principaux enjeux de l'opposition entre les deux communautés linguistiques (francophone et néerlandophone) qui cohabitent dans le système fédéral belge.La ville-région, géographiquement enclavée en Flandre, compte un million d'habitants et est officiellement bilingue français-néerlandais, mais elle n'accueille en réalité qu'une dizaine de pourcents de néerlandophones.

Le parlement flamand l'a toutefois désignée à l'unanimité comme "capitale de la Flandre", même si la plupart des "Flamands de Flandre" s'y sentent peu à l'aise, la trouvant souvent hautaine, bourgeoise et trop francophone.Selon le sondage publié mercredi par le journal La Libre Belgique et la chaîne publique RTBF, 70% des Flamands estiment que Bruxelles ne devrait pas rester leur capitale. Parmi eux, 94% préférerait que ce rôle soit dévolu à Anvers (nord), la deuxième ville du pays, contre 3% à Gand et 0,3% à Bruges.

Photo belga

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés