Un déficit US supérieur aux prévisions

©EPA

Le Congressional Budget Office n'est pas rassurant concernant le budget élaboré par l'administration Obama. Le déficit pourrait atteindre 10,3% du PIB en 2010. La dette augmenterait de 1.200 milliards de plus que prévu d'ici 2020 et la dette détenue par le public passerait à 90% du PIB.

(reuters) - Le programme budgétaire du président Barack Obama alourdira la dette publique des Etats-Unis de 9.800 milliards de dollars d'ici 2020, soit $1.200 milliards de plus que ce que la Maison blanche prévoit, estime le Congressional Budget Office (CBO).
Barack Obama s'est engagé, lorsqu'il a présenté le budget de l'exercice 2011 début février, à réduire le déficit annuel de moitié d'ici la fin de son premier mandat.

Obama a nommé le 18 février une commission bipartisane chargée de trouver des propositions pour réduire le déficit budgétaire. Le CBO a dit vendredi qu'il publierait dans le courant du moins une analyse complète des propositions budgétaires d'Obama.

Mais, au terme d'une collaboration avec la commission mixte du Congrès sur l'imposition, il estime que ces propositions porteront le déficit de l'exercice 2010 à $1.500 milliards, soit 10,3% du PIB.

"Mesuré en fonction de la taille de l'économie, le déficit, suivant les propositions du président, tomberait à 4% du PIB environ d'ici 2014 mais augmenterait régulièrement après", écrit le CBO.
"Si l'on suit le budget du président, la dette détenue par le public passerait de $7.500 milliards (53% du PIB) à la fin 2009 à $20.300 milliards (90% du PIB) à la fin 2020", ajoute-t-il.

LA DETTE AUGMENTE EXPONENTIELLEMENT

"Le service de la dette devient l'une des principales catégories de dépenses du budget fédéral et il fera plus que quadrupler dans les 10 années qui viennent, passant de $209 milliards cette année à $916 milliards en 2020", estiment de leur côté les parlementaires républicains de la commission du budget de la Chambre des Représentants.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés