USA: confiance consommateurs baisse à 104 pts en avril (Conference Board)

Les analystes tablaient sur un indice à 105 points. L'indice est au plus bas depuis août dernier. Le Conference Board a révisé en hausse le chiffre de janvier, à 108,2 points contre 107,2 avant.

(afp) La confiance des consommateurs américains a fléchi en avril, avec un indice en baisse à 104 points en avril contre 108,2 points en mars, a annoncé mardi l'institut de conjoncture privé Conference Board.

Les analystes tablaient sur un indice à 105 points. L'indice est ainsi au plus bas depuis août dernier.

Le Conference Board a révisé en hausse le chiffre de janvier, à 108,2 points contre 107,2 annoncé dans un premier temps.

C'est le deuxième déclin consécutif pour l'indice.

"Contrairement à la baisse de mars, qui était uniquement le résultat de craintes pour les perspectives à court terme, la baisse de ce mois-ci est une combinaison d'affaiblissement des attentes et de jugement moins favorable sur les conditions actuelles", a indiqué Lynn Franco, directrice des recherches sur les consommateurs au Conference Board.

L'indice mesurant la confiance dans la situation actuelle a baissé à 131,3 points en avril contre 138,5 points le mois précédent, et celui des attentes a reculé à 85,8 points contre 87,9.

La confiance des consommateurs est suivie avec attention car elle est censée donner une idée des dépenses de consommation, cruciales pour la croissance américaine.

"La hausse des prix de l'essence continue de jouer un rôle clé dans l'affaiblissement des attentes des consommateurs à court terme", a ajouté Mme Franco.

"La baisse de l'indice mesurant la situation actuelle, qui est la première en six mois, demande un suivi dans les mois à venir, du fait que de nouveaux reculs feraient présager un ralentissement de la croissance", a-t-elle estimé.

Le jugement porté par les consommateurs américains sur la situation économique s'est détérioré en avril, puisqu'ils étaient 26,5% à la trouver bonne contre 28,6% le mois précédent, selon le Conference Board.

Pour l'emploi, 20,4% trouvaient difficile de trouver du travail (contre 18,9% le mois précédent).

Les consommateurs se sont aussi montrés plus prudents sur l'avenir, avec 13,5% tablant sur une amélioration des conditions économiques d'ici six mois (14,5% en mars). Les attentes sur le front de l'emploi ont peu changé, avec 12,9% s'attendant à une décélération des embauches contre 12,7% en mars.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés