USA: forte baisse des stocks d'essence et de brut

Le département américain de l'Energie (DoE) a fait état mercredi d'une nette baisse des stocks d'essence et de pétrole brut la semaine dernière aux Etats-Unis, en raison notamment de la vigueur de la demande américaine de carburant.

(afp) A New York, le brut prenait 58 cents à 72,50 dollars vers 16H40. Il avait ouvert en hausse de 18 cents.

Le département américain de l'Energie (DoE) a fait état d'une baisse des stocks d'essence de 1 million de barils à 212,4 millions de barils (Mb), lors de la semaine achevée le 23 juin. Le consensus des analystes tablait sur une hausse de 450.000 barils.

Les stocks d'essence sont ceux qui retiennent le plus l'attention du marché, alors que les Etats-Unis sont en pleine saison des grands déplacements en voiture, qui marque le pic de la consommation de carburant dans le pays.

La demande d'essence a à nouveau progressé de 1,2% la semaine dernière par rapport à la précédente pour s'établir à 9,54 millions de barils par jour, soit au même niveau que son record historique atteint pour la première fois en août 2005.

Sur les quatre dernières semaines, la demande américaine d'essence ressort en hausse de 0,9% par rapport à l'année dernière.

Les réserves de brut ont reculé de 3,4 millions de barils, à 343,7 Mb. Les analystes tablaient en moyenne sur une baisse de 1,4 million de barils.

Quant aux stocks de produits distillés, qui comprennent le diesel et le fioul de chauffage, ils ont progressé de 1,8 million de barils à 126,3 Mb selon le DoE, quand les analystes attendaient une hausse de 1,45 million de barils en moyenne.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés