USA: hausse des stocks de brut, d'essence et des distillés

Le département américain de l'Energie (DoE) a fait état mercredi d'une hausse des stocks de brut et d'essence, là où la plupart des analystes attendaient une baisse, la semaine dernière aux Etats-Unis.

(afp) Parallèlement, la demande d'essence a reculé de 0,53% la semaine dernière par rapport à la semaine précédente. Sur les quatre dernières semaines, elle reste néanmoins en hausse de 1,9% par rapport à la même période de l'an dernier.

A New York, le brut perdait 24 cents à 73,30 dollars vers 14H45 GMT. Il avait ouvert en baisse de 34 cents.

Le département américain de l'Energie (DoE) a annoncé une hausse des stocks d'essence de 1,5 million de barils à 214,2 millions de barils (Mb), lors de la semaine achevée le 14 juillet. Le consensus des analystes tablait sur un recul de 800.000 barils.

Les réserves de brut ont avancé de 200.000 barils, à 335,5 Mb. Les analystes tablaient en moyenne sur une baisse de 650.000 barils.

Quant aux stocks de produits distillés (diesel et fioul de chauffage), ils ont progressé de 1,2 million de barils à 131,1 Mb, quand les analystes attendaient une hausse de 1,75 million de barils en moyenne.

photo belga

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés