Publicité

USA: la productivité a ralenti en 2006 malgré un bon quatrième trimestre

La productivité a de nouveau ralenti l'an dernier aux Etats-Unis, malgré la bonne performance enregistrée au dernier trimestre, a indiqué mercredi le département du Travail.

(afp) La productivité du secteur non-agricole a ralenti à 2,1% en 2006 contre 2,3% en 2005. C'est le rythme le plus faible enregistré depuis 1997.

Depuis le pic de 4,1% observé en 2002, la productivité n'a cessé de ralentir chaque année aux Etats-Unis, et on on est pratiquement revenu l'an dernier au rythme moyen de 2% observé au cours de la décennie 1990-2000, a précisé le département du Travail.

Les économistes soulignent que la hausse de la productivité est l'un des facteurs qui a permis l'élévation du niveau de vie aux Etats-Unis.

La décélération de 2006 s'est produite malgré un fort quatrième trimestre: la productivité a accéléré à +3% (en rythme annuel) qui marque le niveau le plus élevé depuis le début de l'année.

C'est une bonne surprise pour les analystes qui tablaient sur une hausse de 2% au quatrième trimestre.

La hausse de la productivité du quatrième trimestre vient du fait que les salariés ont beaucoup plus produit alors que le recours à la main d'oeuvre ralentissait.

Les coûts unitaires du travail de leur côté ont ralenti à +1,7% contre +3,2% au trimestre précédent. Mais sur l'ensemble de l'année, ils ont en revanche bondi: +3,2% en 2006 contre +2% en 2005, ce qui marque la progression la plus rapide depuis 2000.

Leur évolution est suivie de près par la banque centrale qui craint qu'elle ne fasse accélérer l'inflation.

Sur l'ensemble de l'année, le ralentissement de la productivité s'explique par un phénomène inverse: la production a très peu accéléré (+3,9% après +3,8%) et les heures travaillées ont progressé de 1,7% après +1,5% l'année précédente.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés