USA: le nettoyage des banques sur les rails, "modeste" au départ

Le Trésor américain a confirmé mercredi le lancement de son programme de rachat des actifs toxiques détenus par les banques, en sélectionnant neuf fonds d'investissements partenaires, dont BlackRock, tout en prévenant que les achats seraient "modestes" au départ.

(Reuters) - L'administration Obama a annoncé mercredi avoir sélectionné neuf gérants de fonds en vue de piloter des partenariats public-privé qui pourrait délester les banques de quelque 40 milliards de dollars d'actifs dits "toxiques".

Dans un communiqué commun, le Trésor, la Réserve fédérale et la Federal Deposit Insurance Agency (FDIC), l'autorité fédérale de garantie des dépôts bancaires ont dit qu'ils allaient investir jusqu'à 30 milliards de dollars dans le cadre de partenariats avec les gérants de fonds.

Ces derniers, parmi lesquels BlacRock, RLJ Western ou encore Invesco, disposent d'un maximum de 12 semaines pour lever une somme minimale de 500 millions de dollars auprès d'investisseurs privés.

Le Trésor déboursera une somme équivalente aux capitaux ainsi levés.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés