Publicité

Versatel peut poursuivre la fusion avec Tele2

Le tribunal de commerce d'Amsterdam a mis lundi un terme à l'affrontement juridique qui opposait la société de télécommunications Versatel à ses actionnaires minoritaires, ce qui permettra au groupe néerlandais de réaliser son souhait, à savoir fusionner ses activités avec celles de Tele2 aux Pays-Bas et en Belgique.

(belga) Tele2, qui détient déjà 80% des parts de Versatel, avait annoncé, en été 2005, son intention d'incorporer Versatel pour un montant total de 1,34 milliards d'euros. Cette proposition avait été rejetée par un groupe d'actionnaires minoritaires de Versatel, qui réclamaient une offre plus importante.

Ceux-ci ont alors décidé de ne pas transférer leurs parts à Tele2 et d'entamer une guerilla juridique avec Versatel et Tele2.

Tele2 et Versatel ont décidé ensuite de travailler à une reprise en sens inverse en fonction de laquelle Tele2 vendrait, pour une somme de 200 millions d'euros, ses activités belges et néerlandaises à l'entreprise amstellodamoise.

Le tribunal de commerce d'Amsterdam a rejeté lundi les objections de quatre fonds de placement, qui estimaient que le nouveau plan de fusion ne leur offrait pas des conditions acceptables de sortie de l'actionnariat de Versatel. Le juge a estimé qu'un tel engagement n'avait pas été pris.

Photo Belga

(c) Tijd Nieuwslijn (tel: +32 2 4231767; fax: 32 2 4231610)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés