Voici le livre vert sur les pensions

©BELGA

Le livre vert sur les pensions qui a été remis mercredi au gouvernement et aux partenaires sociaux est désormais en consultation sur notre site. Le rapport plaide notamment pour le "renforcement du premier pilier".

Trois voies

  •  L’équilibre budgétaire. Le rapport estime "essentiel" de réaliser l’assainissement dès 2015, comme prévu par le gouvernement. Mais il rejette l’idée d’un effort accru de désendettement, qui pourrait offrir des marges pour payer les pensions. "Trop ambitieux", tranche-t-il. La Belgique aura déjà bien du mal à effacer son énorme déficit, évalué à 20 milliards d’euros.
  • Le taux d’emploi. La réforme du marché du travail apparaît indispensable. Il faut améliorer le taux d’emploi, en particulier celui des aînés. Un objectif est tracé: "un report de l’âge effectif de la prise de cours de la retraite de plus ou moins 3 ans d’ici 2030 (soit une augmentation d’un mois par an) constituerait un élément essentiel de la solution", stipule le "livre vert". Ce qui ne passerait pas par une hausse de l’âge légal de départ à la retraite, option pour laquelle il y a "peu de partisans" et "peu d’enthousiasme".
  •  Le Fonds de vieillissement. L’augmentation du taux d’emploi ne suffira pas à elle seule à assurer la viabilité financière des pensions, ajoute le "livre vert". Il faut aussi revoir les modalités de financement, de fonctionnement et d’intervention du Fonds de vieillissement. Son principe est de constituer des réserves pour financer les dépenses supplémentaires liées au vieillissement. Son portefeuille pèse actuellement 16 milliards d’euros. Mais, avec la crise, il n’est plus alimenté. Conséquence: il n’atteindra pas son objectif. Mais il n’y a pas d’unanimité sur la façon de réamorcer la pompe...
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés