Zone Euro: indice PMI manufacturier en baisse en juillet

L'activité dans le secteur manufacturier a baissé en juillet dans la zone euro, l'indice des directeurs d'achat (PMI) se situant à 57,4 points contre 57,7 en juin, a indiqué mardi l'institut NTC Economics qui réalise cet indicateur.

(afp) Ce chiffre est légèrement inférieur aux attentes des analystes consultés par l'agence d'informations financières AFX, qui tablaient sur une baisse de l'indice à 57,5 points.

Un chiffre supérieur à 50 points témoigne d'une progression de l'activité manufacturière, tandis qu'un chiffre sous 50 reflète une contraction.

"Bien que légèrement inférieur au pic de juin, le PMI reste cohérent avec la hausse annuelle de près de 5% de la production industrielle", note Kevin Gaynor, chef économiste de la Royal Bank of Scotland, partenaire de l'étude PMI. A 57,7 points en juin, le PMI avait atteint son plus haut niveau en 6 ans.

Selon M. Gaynor, la "croissance du secteur manufacturier s'est maintenue étonnamment bien à la suite de la Coupe du monde, la demande sur les marchés domestiques et internationaux continuant à augmenter à un rythme soutenu".

Cependant, malgré "une nouvelle progression de l'emploi, une croissance si forte provoque des problèmes de capacité", avertit-il, en faisant référence à l'offre des facteurs de production (matières premières, etc.) mais aussi à la possibilité pour les entreprises de satisfaire la demande.

La résultat est une "progression inquiétante" des prix à la production, qui, au bout du compte, pourrait décourager la demande finale "directement ou par le biais d'une nouvelle hausse des taux de la Banque centrale européenne (BCE)", ajoute-t-il.

Les économistes tablent dès jeudi sur un nouveau tour de vis de la BCE, qui, inquiète des menaces inflationnistes, devrait resserrer d'un cran ses taux directeurs.

Le taux de chômage a baissé à 7,8% en juin dans la zone euro, après 7,9% en mai, selon les données corrigées des variations saisonnières publiées également mardi par l'office statistique européen Eurostat. Sur un an, la baisse du chômage est encore plus notable, puisque le taux s'élevait à 8,6% en juin 2005.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés