Publicité
Publicité

Menace sur la note de la dette belge

Comme l'avait fait S&P en décembre, l'agence de notation Fitch a révisé lundi la perspective de la Belgique de stable à négative. Ce mardi, le taux d'intérêt des obligations gouvernementales belges à dix ans s'est tendu de 3 points de base. Au vu des "hargneux différends" sur la forme future de l'Etat, le risque politique est plus élevé en Belgique que dans les autres pays de la zone euro, selon Fitch. Et l'agence de notation d'émettre des doutes sur le budget 2011. Le ministre des Finances, Didier Reynders, est lui convaincu que le budget 2011 se clôturera sur des résultats meilleurs que prévus.