L'éolien wallon en panne

©Photo News

L'éolien s'essouffle en Région wallonne. L'an dernier, à peine15 éoliennes ont été installées sur le territoire wallon. En cause? Les retards accumulés suite à de nombreux recours contre les nouveaux projets d'installations et, selon les associations représentant le secteur, le manque de volonté politique du gouvernement wallon.

En 2012, à peine quinze nouvelles éoliennes ont été installées sur le territoire de la Région wallonne, ce qui représente trois à cinq fois moins de nouvelles installations qu'en 2010 et 2011. Ou encore une faible progression de 6% du parc éolien. C'est ce qui ressort des statistiques publiées ce mardi par l’Apere, l’association pour la promotion des énergies renouvelables.

L’Apere explique ce "manque de souffle" par un le nombre accru de recours juridiques introduits contre les projets en cours, principalement auprès du Conseil d’État. "Actuellement, 23 projets sont en recours, soit 456 MW concernés, contre 245 MW à la même période l’an passé " explique-t-on à l’Apere. "Ces recours ralentissent le développement de la filière".

Pour Edora, la fédération qui représente plus de 90% des producteurs d'électricité éolienne en Belgique, les choses sont encore plus claires. L’association pointe du doigt le manque de volonté politique du gouvernement wallon. "Cette tendance va à contre-courant du développement soutenu qu’a connu la Wallonie depuis de plusieurs années et de la croissance du secteur en Europe, en Flandre, et au large de nos côtes" dénonce Edora. "Il est urgent que le gouvernement wallon finalise sa politique éolienne, à commencer par le nouveau cadre de référence."

En Flandre, par contre, le secteur a connu une croissance supérieure aux années précédentes, avec l'installation de 37 nouvelles turbines en 2012, selon les chiffres publiés ce mardi par la VWEA, l'association représentant l'éolien dans le Nord du pays.

Manque de volonté politique 

Le secteur éolien participe pourtant à l’enrichissement économique du pays. "Sa contribution au PIB belge a connu une augmentation de 69% et une croissance en emploi local de 74%, en 4 ans" souligne Edora. "Malgré l’ensemble de ces signaux positifs, le gouvernement wallon tarde à mettre en pratique ses engagements et à finaliser sa future politique éolienne."

Pour remédier à cette situation, les associations réclament la mise en place d'une réglementation adéquate encadrant le développement éolien (cadre de référence, cartographie et décret).

L’éolien est-il en panne en Wallonie? Il manque, en tout cas, sérieusement de souffle. À première vue, grâce aux efforts réalisés depuis la fixation d’un cadre éolien en 2002, le parc éolien wallon atteint désormais une puissance installée de 576 MW. Sur base des projets connus, il pourrait théoriquement atteindre plus de 2560 MW. Sa production pourrait alimenter l’équivalent de 1,6 million de ménages (5.625 GWh/an).

Mais les projets connus ne semblent plus évoluer. "La Wallonie ne peut se permettre le luxe de laisser passer le train économique représenté par l’éolien. Pour le secteur, il est urgent que le gouvernement adopte le plus vite possible un nouveau cadre de référence éolien et lève les incertitudes actuelles en termes de développement éolien" affirme Edora.

 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content