Publicité
Publicité

Fortis quasi nationalisée, en un week-end. Coût du sauvetage: 11,2 milliards d'euros

Les gouvernements belges, luxembourgeois et néerlandais ont "quasi nationalisé" Fortis Banque. En attendant de trouver un repreneur. L'offre de BNP Paribas aurait été jugée trop basse. ABN Amro va quitter le giron de Fortis. ING serait candidat à sa reprise. Maurice Lippens démissionne. Retour de la confiance?