Automobile : merci le Salon !

Les premières commandes du Grand Salon 2010 sont rentrées. 64000 voitures ont été immatriculées en mars. soit 14000 de plus qu’il y a un an..

(L'Echo) - Mars 2010 devait être un mois crucial : les premiers véhicules commandés lors du Grand Salon de janvier, pouvaient enfin être délivrés... Le baromètre des immatriculations annonçant (ou non) une potentielle reprise du marché.

En hausse de 28% sur un an, les immatriculations ont confirmé de manière chiffrée l’impression récoltée dans les allées du Heysel : le Belge repense «voiture».

Si 2010 avait donc débuté sur un mode mineur - hausse de 3,5% des immatriculations en janvier, de 3,6% en février -, le score réalisé sur les trente et un derniers jours permet d’atteindre une progression consolidée sur l’année à 12%.

  •  Au niveau des distributeurs, Suzuki remporte haut la main la palme de la meilleure percée. En un an, le japonais a presque triplé ses ventes (1501 véhicules immatriculés en mars 2010 contre 510 en 2009).
  • Dacia n’a pas à rougir. La marque low-cost de Renault a doublé ses volumes de ventes ( 871 unités contre 306 un an plus tôt). Elle se classe désormais 19ème marque du pays dépassant Mini, Honda ou Alfa Romeo.
  • Du côté des ténors, Peugeot, avec des immatriculations en hausse de 61%, profite du Salon pour dépasser le duo Ford (+25%) Renault (+15%) et prendre provisoirement la tête du marché belge.
  • Toyota ne ressent pas l’effet «pédale». Ses immatriculations ont augmenté de 50% et le groupe s’ancre définitivement dans le «Top 10». Opel peut faire grise mine : -9%. L’Astra a pourtant l’habitude de bien se vendre et la nouvelle version était en exposition. Mais en fermant Anvers...

Les utilitaires aussi

«Nous nous attendions à un tel bon dans les ventes. Mais ce qui est intéressant de constater, c’est que cette forte reprise ne se manifeste pas seulement pour les voitures. Les autres catégories de véhicules enregistrent aussi un résultat supérieur à celui de l’an passé ou, du moins, limitent pour la première fois depuis de nombreux mois leur recul», commente la Febiac.

Ainsi, les immatriculations de camionnettes ont cru de 13% et celles des camions de moins de 16 tonnes ont augmenté de 34% !

«Nous prévoyons désormais que le marché automobile 2010 sera légèrement supérieur à celui de 2009 avec un total de véhicules neufs autour des 480000 unités», complète la Febiac.

 

F.Bailly

Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content