L'Allemagne pourrait entrer au capital d'Opel en dernier recours

©BELGA

L'Allemagne envisage une entrée au capital du constructeur automobile Opel si sa maison-mère, le groupe américain General Motors, devait faire faillite, rapporte mardi le Financial Times Deutschland.

Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content