Les ventes de Toyota en hausse malgré la crise des rappels

Les ventes mondiales du groupe Toyota ont augmenté de 13% sur un an en février, malgré la crise des défauts techniques qui a entraîné le rappel de près de 9 millions de véhicules dans le monde.

Au cours du mois de février, le groupe Toyota, qui comprend les marques de mini-véhicules Daihatsu et de poids-lourds Hino, a vendu 613.845 véhicules dans le monde contre 543.435 un an plus tôt, selon une porte-parole du constructeur.

"Ces chiffres robustes sont largement dus à un rebond après le grand plongeon de l'an passé. Il n'y a pas de surprise", a commenté Mamoru Kato, analyste au Centre de recherche Tokai Tokyo.

Les performances de Toyota sont essentiellement le résultat des programmes de relance du secteur automobile mis en oeuvre par les gouvernements dans la plupart des pays, notamment au Japon, pour tenter de surmonter la crise économique mondiale, a-t-il fait remarquer.

La production mondiale du groupe a dans le même temps bondi de 69,2% à 734.631 unités, dont 655.180 (+82,7% sur un an) pour la seule marque Toyota.

Toujours en février, les ventes du groupe Toyota au Japon ont flambé de 32,1% sur un an à 210.767 unités (dont +49,9% pour la seule marque Toyota).
Elles ont été portées par le succès du modèle hybride Prius, qui a été la voiture la plus vendue dans l'archipel pour le neuvième mois d'affilée, selon des statistiques publiées précédemment par un organisme professionnel.

Près de 200.000 Prius de dernière génération ont été rappelées au Japon en février à cause d'un défaut de freinage. Mais selon les analystes, l'impact de cette affaire sur les ventes de Toyota ne devrait se faire sentir qu'avec retard, la plupart des Prius livrées en février ayant été commandées plusieurs mois plus tôt, bien avant l'éclatement de la crise des rappels.

"Il est trop tôt pour être optimiste à propos de cette affaire. Les perspectives d'avenir pour Toyota restent incertaines", a averti M. Kato.

Les exportations de véhicules à partir du Japon ont plus que doublé (+107,2% sur un an) à 161.533 unités, a précisé Toyota.

Toyota a dû rappeler près de 9 millions de véhicules dans le monde ces derniers mois en raison de défauts techniques affectant le système de freinage ou la pédale d'accélération de plusieurs modèles. Il est confronté à la possibilité de plusieurs procès coûteux aux Etats-Unis.

Le 2 mars, Toyota avait indiqué que ses ventes aux Etats-Unis avaient reculé de 8,7% sur un an en février à 100.027 unités.

Les autres constructeurs nippons ont également fait état lundi de fortes hausses de leur production en février.
Le numéro deux japonais Honda a ainsi vu sa production dans le monde augmenter de 49,3% à 284.711 unités, Nissan de 72,4% à 270.366 unités, Mazda de 73,7% à 100.126 unités et Mitsubishi Motors de 112,8% à 95.840 unités.
Nissan a en outre annoncé que ses ventes mondiales avaient augmenté de 21,7% sur un an à 294.289 unités.

Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content