La reprise de Fortis Banque par BNP est bouclée

©Hilz/Hollandse Hoogte

BNP Paribas reprend l'essentiel des activités de Fortis Banque en Belgique et au Luxembourg. Le gouverment fédéral et BNP Paribas sont parvenus à un accord en ce sens ce dimanche soir. A l'issue de l'opération, l'Etat belge deviendra le premier actionnaire de BNP Paribas. La cotation de l'action Fortis sera suspendue ce lundi.

(L’Echo/ De Tijd) – Le gouvernement fédéral obtient une minorité de blocage de 25% dans Fortis Banque. Le Luxembourg détiendra 33% de la filiale locale de Fortis.

La cotation de l'action Fortis sera suspendue ce lundi.

L'opération en Belgique se déroulera en deux étapes. L'Etat prendra dans un premier temps les 51% que Fortis Holding détient dans Fortis Bank. La Banque sera donc entièrement nationalisée. Le montant de la reprise des 51% que l'Etat belge ne possède pas encore s'élève à 5 milliards d'euros. Dans une deuxième phase, les autorités belges vendront 75% de Fortis Banque Belgique à BNP Paribas.

Le groupe français reprend également les activités bancaires en Turquie (ex-Disbank) et les activités bancaires en Pologne. Fortis Insurance Belgium et Fortis Investments seraient également repris par le groupe français.

BNP Paribas règlera l'achat des 75% de Fortis Banque Belgique en actions
. La Belgique, devenu seul actionnaire de Fortis Banque Belgique, obtiendra une participation de 10% du groupe français à l'issue de l'opération, le Luxembourg environ 1,4%. La Belgique devrait d'ailleurs devenir le plus important actionnaire de BNP Paribas, à hauteur de 11,7%, devant Axa, qui en possède 5,93%. Au terme de cette opération, la Belgique aura deux représentants au conseil d'administration de BNP Paribas. De son côté, l'Etat luxembourgeois détiendra 1,1% de BNP Paribas.

Pour les actionnaires actuels de Fortis, les calculs seront effectués demain lundi. Ils recevront du cash pour l'autre moitié de Fortis Banque Belgique racheté par l'Etat belge (les fameux 51%) et du cash pour les activités d'assurances. A l'issue de cela, le holding Fortis est vidé de sa substance et les actionnaires de Fortis ne détiendront à partir de demain lundi des actions d'une entreprise en liquidation et qui ne possède plus que des positions en cash.

Prot: "Opération exmplaire"

Baudouin Prot, président administrateur directeur général de BNP Paribas, a qualifié le deal d'"opération exemplaire. BNP Paribas est le premier acteur européen sur quatre marchés, la France, l'Italie, la Belgique et le Luxembourg", a-t-il déclaré. "Nous avions déjà une note AA+; la présence des Etats belge et luxembourgeois et le relèvement de nos fonds propres nous permettront encore de conforter cette position", a-t-il ajouté.

Disbank

Actifs toxiques

Une structure financière sera créée pour y loger des produits structurés à hauteur de 10,4 milliards d'euros. Elle sera détenue à 66% par Fortis Groupe, 24% par l'Etat belge et 10% par BNP Paribas.

 

Personnel

Une réunion aura lieu ce lundi entre le gouvernement et les syndicats de Fortis. Le gouvernement belge dit avoir beaucoup insisté sur la situation du personnel de Fortis.

La marque Fortis devrait pour sa part être maintenue.

 

MS/PBL
DC/ID/LVD

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content