Google aura créé 130 emplois à Saint-Ghislain

©Bloomberg

Plusieurs centaines de personnes se pressaient, dont le ministre-président de la Région Wallonne Rudy Demotte et le bourgmestre de Mons Elio Di Rupo, se pressaient samedi midi sur le nouveau site de Google à Saint-Ghislain. Une dizaine de nouveaux emplois devraient être créés d'ici la fin de l'année.

Pas moyen de glaner la moindre information technique ou opérationnelle au cours de ce "community day" et les portes de ce centre de données, flambant neuf, restent toujours hermétiquement fermées pour tout visiteur extérieur.

Freddy Bohomme, ingénieur informaticien et directeur du site , s’est contenté de rappeler devant ses hôtes quelques chiffres caractérisant ce centre de données concentrant de nombreux serveurs.

Un investissement dans l’arrondissement de Mons, largement supporté aussi par les pouvoirs publics (Région Wallonne et Europe), d’un peu plus de 250 millions d'euros qui a mobilisé, sur près de trois ans, près de 85 entreprises différentes (3 .000 personnes), dont 95% d’origine belge " selon la volonté de Google ".

Aujourd’hui, 120 nouveaux postes de travail ont été créés et une petite dizaine d’autres le seront d’ici la fin de l’année.

Le Data Center de Saint-Ghislain utilise, pour le refroidissement de ses équipements informatiques, de la vapeur d’eau pompée dans le canal de Nimy-Blaton tout proche.

Un dispositif technique de refroidissement unique à ce jour chez Google " qui permet aussi de réduire de moitié, par rapport à un Data Center classique, nos consommations énergétiques " souligne Freddy Bonhomme.

Questionné sur d’éventuels projets d’extension du site saint-ghislainois, le staff de Google est resté plus qu’ évasif, se contentant de dire qu’ " aucune décision n’avait encore été prise à ce jour ".

 

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés