Publicité
Publicité

Le "Prism-gate" ébranle les géants de l'internet

Microsoft, Yahoo!, Google, Facebook, PalTalk, AOL, Skype, YouTube, Apple... La liste des entreprises compromises dans le scandale Prism, du nom de ce vaste programme d'espionnage élaboré depuis 2007 par la NSA, est longue. Elles nient avoir octroyé à tout service de renseignement un accès direct à leurs réseaux.