Publicité

15% des emplois vont disparaître

Les 2 entreprises sont actives en Belgique, MSD (Merck Sharp & Dohme) y employant plus de 550 travailleurs sur ses sites de Uccle et Woluwe. Schering-Plough compte quant à lui quelque 800 collaborateurs à Heist-op-den-Berg.

Bruxelles - Au terme de la reprise du groupe pharmaceutique américain Schering-Plough par Merck & Co., les effectifs de la nouvelle entité seront réduits de 15%, a indiqué lundi Richard T. Clark, le patron de Merck.

Fin 2008, Merck employait 55.200 travailleurs; Schering-Plough, 51.000. Une réduction de 15% des effectifs signifierait donc que 16.000 emplois passeraient à la trappe.

Les 2 entreprises sont actives en Belgique, MSD (Merck Sharp & Dohme) y employant plus de 550 travailleurs sur ses sites de Uccle et Woluwe. Schering-Plough compte quant à lui quelque 800 collaborateurs à Heist-op-den-Berg.


Selon les analystes, l'offre de Merck, d'un montant de 41,1 milliards de dollars, est "beaucoup trop basse

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés