4.000 postes à la trappe chez GSK

GSK, qui emploie près de 100.000 personnes, doit révéler ces suppressions d'emploi jeudi lors de la publication de ses résultats annuels, rapporte le Sunday Times. On ignore pour l'instant si des suppressions d'emplois sont aussi prévues en Belgique où se trouve le siège social de l'entreprise.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés