Publicité

Innogenetics: condamnation d'Abbott confirmée

Abbott avait été condamné en septembre dernier à verser 7 millions de dollars de dommages et intérêts à la société gantoise Innogenetics, dont il avait violé un brevet.

Bruxelles (TNL) Le juge d'un tribunal américain siégeant à Madison a confirmé dans un jugement la condamnation du laboratoire américain Abbott à verser à la société gantoise Innogenetics 7 millions de dollars de dommages. Lejuge a également rejeté la demande d'appel d'Abbott.

Pour rappel, Abbott avait été condamné en septembre dernier à verser 7 millions de dollars de dommages et intérêts à la société gantoise Innogenetics, dont il avait violé un brevet sur une méthode de décodage génétique du virus de l'hépatite C.

Le jury d'un tribunal fédéral américain siégeant à Madison (Wisconsin, nord) ayant déterminé que Abbott avait violé volontairement le brevet de la société de biotechnologie belge.

«Cette victoire protège un brevet qui est important pour nous, et nous dédommage. Toutefois, ce qui est peut-être le plus important, c'est que ce verdict montre qu'être une grande société mondiale ne vous autorise pas à violer délibérément le droit international de la propriété intellectuelle», avait déclaré à l'issue du verdict, le directeur général de la société Innogenetics, Frank Morich.

Innogenetics, qui avait lancé des poursuites en septembre 2005, a indiqué qu'elle s'attacherait désormais à interdire à Abbott de commercialiser des outils de diagnostic mis au point grâce à la violation de son brevet.

Photo belga

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés