Publicité

L'industrie pharmaceutique prête à parler du prix des médicaments

L'industrie pharmaceutique est prête à ouvrir le débat sur la fixation des prix des nouveaux médicaments - souvent très onéreux - pour lutter contre le cancer, a indiqué le directeur de pharma.be, l'association qui représente le secteur, Leo Neels, au journal 'De Morgen'.

(belga) "Nous n'avons aucun tabou", a-t-il assuré, tout en réclamant que le débat soit "honnête". "Nous devrons également parler des coûts de développement des médicaments que nous ne pouvons utiliser et des médicaments destinés à un groupe très restreint de patients", a ajouté M. Neels. Le monde politique s'est ému récemment du coût "beaucoup trop élévé" de nouveaux médicaments, souvent révolutionnaires pour le traitement de certaines formes de cancer, mais qui risquent à terme de peser sur le coût des soins de santé et sur l'avenir de la sécurité socialee, rappelle 'De Morgen'.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés