La FDA se prononce contre la vente d'Arcoxia de Merck

Cette décision reflète apparemment des inquiétudes quant aux risques présentés par ce médicament qui appartient à la même catégorie d'anti-inflammatoires que le Vioxx.

(afp) La FDA, l'agence fédérale américaine des médicaments, s'est prononcé contre l'autorisation de mise sur le marché d'Arcoxia, le nouvel anti-inflammatoire du groupe pharmaceutique Merck pour traiter l'arthrite.

"Nous sommes déçu par la décision rendue aujourd'hui", a commenté Peter Kim, président des laboratoires de recherche de Merck, dans un communiqué reçu samedi.

Dans la lettre qu'elle a adressé à Merck pour lui signifier sa décision, la FDA a indiqué au groupe qu'il devrait fournir des informations supplémentaires s'il souhaitait que la vente d'Arcoxia soit autorisée sur le marché américain.

Cette décision reflète apparemment des inquiétudes quant aux risques présentés par ce médicament qui appartient à la même catégorie d'anti-inflammatoires, dit inhibiteur du Cox-2, que le Vioxx.

Merck avait volontairement retiré ce médicament du marché mondial en 2004 après une étude montrant que ce traitement était lié à un taux élevé d'attaques cardiaques et cérébrales.

Arcoxia est déjà autorisé dans une soixantaine de pays, engendrant un chiffre d'affaires de 265 millions de dollars l'an dernier ce qui représente une part modeste des plus de 22 milliards de dollars de chiffre d'affaires de Merck en 2006.

Merck fait face depuis le retrait du Vioxx à plusieurs milliers d'actions en justice par des utilisateurs du médicament ou par leur famille.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés