Onco conclut un contrat de licence avec Merck

Selon les termes du contrat, OncoMethylome mettra à disposition sa technologie pour les tests de méthylation (répression) du promoteur du gène MGMT pour le programme d'études cliniques de Merck sur le cilengitide. Aucun détail financier n'a filtré.

Bruxelles (L'Echo) - L'entreprise de biotechnologie OncoMethylome a signé un contrat de licence et de tests avec le laboratoire pharmaceutique allemand Merck KGaA, selon un communiqué publié ce mardi avant Bourse. Aucun détail financier n'a filtré.

Selon les termes du contrat, OncoMethylome mettra à disposition sa technologie pour les tests de méthylation (répression) du promoteur du gène MGMT pour le programme d'études cliniques de Merck sur le cilengitide.

Pour réaliser cet accord, le groupe belge a octroyé à Merck une licence mondiale non exclusive pour l'utilisation des résultats du test de méthylation du promoteur du gène MGMT mis au point par OncoMethylome visant à optimiser le traitement du gioblastome multiforme par le cilentigide.

La méthylation du promoteur du gène MGMT peut contribuer à identifier les tumeurs cérébrales, comme le gioblastome, les plus susceptibles de réagir aux agents chimiothérapeutiques standards et par là, augmenter les chances de survie.

La cilentigide, actuellement en cours de développement chez Merck, est un inhibiteur expérimental conçu pour cibler la tumeur et son système vasculaire.

Sarah Godard
sarah.godard@lecho.be

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés