Publicité

Onco participe à une nouvelle étude sur le cancer

Cette étude clinique porte sur les glioblastomes (GBM), la forme la plus aggressive et la plus maligne des tumeurs cérébrales.

Bruxelles (L'Echo) - Le groupe de biotechnologies OncoMethylome a débuté l’utilisation du test de méthylation du promoteur de gène MGMT dans le cadre d’une étude clinique sur le cancer du cerveau pour le Radiotherapy Oncology Group (RTOG), peut-on lire dans un communiqué diffusé ce jeudi avant Bourse.

Cette étude clinique porte sur les glioblastomes (GBM), la forme la plus aggressive et la plus maligne des tumeurs cérébrales. Le groupe RTOG, basé aux Etats-Unis, réalise des études qui concernent la radiothérapie, seule ou en conjonction avec la chirurgie et des traitements chimio thérapeutiques.

OncoMethylome recevra des paiements pour l’utilisation du test MGMT utilisant sa technologie brevetée de Méthylation-Spécifique PCR.

"Le but de l'étude RTOG 0825 est de démontrer des améliorations tant au niveau de l’absence de progression de la tumeur que de la survie en général pour tous les patients atteints de GBM et étant traités avec la thérapie combinée en comparaison avec la seule thérapie témozolomide/radiation," a déclaré Mark R. Gilbert, MD, chercheur principal de l'étude et professeur de neuro-oncologie au centre de Cancer M.D. Anderson de l'Université du Texas.


Vincent Georis
vincent.georis@lecho.be
(C) - L'Echo

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés