Résultats en hausse pour Pfizer

©AFP

Le numéro un mondial de la pharmacie a publié ce mercredi des résultats en hausse pour l'ensemble de l'année 2009 comme pour le quatrième trimestre. Des résultats toutefois quelque peu inférieurs aux attentes des analystes. Le groupe prévoit en outre un bénéfice 2010 inférieur aux attentes du marché.

(AFP) - Le numéro un mondial de la pharmacie, Pfizer, a publié mercredi des résultats en hausse pour l'ensemble de 2009, avec notamment un bénéfice net presque triplé à 767 millions de dollars au 4e trimestre après l'absorption de son concurrent Wyeth. Hors éléments exceptionnels et rapporté au nombre d'actions, ce résultat est à peine inférieur aux attentes des analystes (49 cents au lieu de 50 attendus).

En revanche le chiffre d'affaires du quatrième trimestre a bondi de 34% à 16,537 milliards de dollars, bien au-delà des attentes (15,97 milliards), la plus grande partie de la hausse (27%) étant due aux activités de l'ancien Wyeth, les activités de l'ancien Pfizer n'enregistrant qu'une hausse de 3%.


L'intégration de Wyeth, finalisée le 15 octobre, a également gonflé le chiffre d'affaires annuel, qui s'affiche en hausse de 4% à 50 milliards de dollars, tandis que le bénéfice net de l'année est en hausse de 7% à 8,104 milliards de dollars. "Nous sommes satisfaits du rythme rapide de l'intégration et de notre capacité à rapidement réaliser les avantages de notre société fusionnée", a commenté le PDG Jeff Kindler, cité dans un communiqué.


Le groupe, qui prévu de réduire ses coûts au total de 4 à 5 milliards de dollars d'ici à 2012 par rapport à 2008, a indiqué que quelque 4.200 emplois avaient déjà été supprimés depuis l'intégration de Wyeth.


Le groupe a publié pour 2010 une prévision de bénéfice par action inférieure aux attentes du marché, entre 2,10 et 2,20 dollars par action, au lieu de 2,27 escomptés. En revanche sa prévision de chiffre d'affaires, supérieure aux attentes, est comprise entre 67 et 69 milliards de dollars, ce qui représenterait une progression de 25,4 à 27,5%, au lieu des 67,47 milliards attendus par le marché.
Le chiffre d'affaires devrait ensuite se stabiliser les années suivantes: le laboratoire table pour le moment sur un chiffre d'affaires de 66 à 68,5 milliards de dollars en 2012, pour un bénéfice par action hors exceptionnels de 2,25 à 2,35 dollars.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés