Tessenderlo a connu une année difficile

©BELGA

Le groupe chimique a subi fortement la crise. Il voit son chiffre d'affaires reculer de 24%. Mais il réussit en parallèle à réduire son endettement de 29%.

Bruxelles (L'Echo) - Le groupe chimique Tessenderlo enregistre une nette baisse de 24% de son chiffre d'affaires en 2009 à 2,1 milliards d'euros. La perte nette grimpe à  166,7 millions d'euros. Mais près de 100 millions d'euros sont des charges exceptionnelles. Par contre l'endettement recule de 29%.Enfin, le cash-flow d'exploitation reste élevé à 315,3 millions d'euros.

Les spécialités de l'entreprise (Gélatine, Produits d'origine animale et Tessenderlo Kerley) sont restées fortes. Ces produits ont maintenu leur chiffre d'affaires et leur REBITDA au niveau élevé de 2008.

Avec la baisse de la demande, le besoin en fonds de roulement a baissé. Ceci a entraîné un recul de l'endettement net de 85,6 millions d’euros pour se maintenir à 209 millions d’euros.

L'entreprise maintient son  dividende net proposé de 1 euro par action.

Pour 2010, Tessenderlo table sur une reprise graduelle de l'activité économique.  Aujourd’hui Tessenderlo entrevoit les premiers signes d'un redressement des volumes pour la Chimie Minérale. Par contre au niveau des marges, la société ne sait prévoir  si des niveaux «d’avant crise » seront atteints en 2010.Les activités Tessenderlo Kerley, Gélatine et les Produits d’origine animale ont bien résisté à la crise et devraient continuer à bien évoluer, néanmoins pas nécessairement au niveau très élevé atteint en 2009. 

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés