UCB prend la forme d'un holding

Lors de l'assemblée ordinaire du groupe biopharmaceutique UCB, son administrateur délégué a tenu à dresser le portrait de ce que sera l'entreprise dans les prochaines années.

Bruxelles (L'Echo) Roch Doliveux parle croissance... Lors de l'assemblée ordinaire du groupe biopharmaceutique UCB, son administrateur délégué a tenu à dresser le portrait de ce que sera l'entreprise dans les prochaines années. «Au cours des deux ou trois prochaines années, nous serons focalisés sur la mise sur le marché des nouveaux médicaments dans notre pipeline (...) Au-delà de cette période, la croissance d'UCB s'accélérera.» Et de souligner «qu'il n'y a pas d'autres compagnies qui vont lancer 5 produits dans les trois prochaines années». Pour le reste, les actionnaires ont approuvé les décharges aux administrateurs et reconduit Roch Doliveux et le Prince Lorenz de Belgique dans leurs mandats d'administrateur délégué et d'administrateur indépendant. L'assemblée a par ailleurs décidé de nommer Patrick Schwarz-Schütte en qualité de nouvel administrateur.

Dans la foulée, les actionnaires ont été appelés en assemblée extraordinaire, pour se prononcer sur la modification de l'objet social de la société. Un passage en holding qui a donné lieu à certaines questions, toutes éclaircies. «UCB a évolué ces dernières années. C'est une simplification qui n'affecte en rien l'âme de l'entreprise . On ne fait pas ici un holding financier», a expliqué Georges Jacobs, président du conseil d'administration.

François-Xavier Lefevre

Photo Belga

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés