Allemagne: perquisitions chez Metro et Lidl

©AFP

Le bureau anti-cartel allemand a mené des perquisition dans 15 entreprises de distribution et de production du pays, dont les géants Metro et Lidl. Les autorités les soupçonnent de s'être entendues sur certains prix de vente.

(AFP) - L'enquête des autorités de la concurrence porte sur la confiserie, le café et les aliments pour animaux domestiques, détaille un communiqué. Les perquisitions ont concerné 15 entreprises, dont 11 chaînes de supermarché, de droguerie et d'aliments pour animaux, et elles ont été menées par 56 employés de l'Office assistés de 62 policiers, précise le communiqué.

Des procédures visant d'autres entreprises de distribution ont été ouvertes en parallèle par écrit.

Si les soupçons de l'Office se confirment, les entreprises concernées risquent des amendes, précise le communiqué.

Tout récemment, le gendarme allemand de la concurrence avait imposé une amende de quelque 160 millions d'euros à Tchibo, Melitta et Dallmayr, trois producteurs de café, la boisson préférée des Allemands.

Le numéro un allemand de la distribution Metro a fait notamment l'objet de perquisitions et coopère pleinement avec les autorités, a déclaré à l'AFP un porte-parole du groupe. L'enquête en est à ses débuts, a-t-il ajouté.

Suite à cette annonce l'action Metro perdait 0,81% à 40,25 euros à 13H07 GMT à la Bourse de Francfort, sur un indice Dax en hausse de 0,67%.

Le groupe de hard discount Lidl a lui aussi confirmé à l'AFP avoir fait l'objet de perquisitions, tout comme la chaîne de supermarchés Edeka.

La chaîne d'aliments pour animaux Fressnapf a aussi été perquisitionnée, selon un porte-parole cité par l'édition internet du quotidien Die Welt.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés