Altadis: Imperial Tobacco n'augmentera pas son OPA sans audit d'acquisition

Imperial Tobacco ne devrait pas relever une nouvelle fois son offre d'achat de 12 milliards d'euros sur le franco-espagnol Altadis si ce dernier ne l'autorise pas à examiner ses comptes, a indiqué mercredi un porte-parole du groupe britannique.

(afp) "Sans avoir accès à des informations supplémentaires, il est très difficile de déterminer si l'opération peut nous rapporter plus", a déclaré Simon Evans."Nous avons proposé un montant dont nous pensons qu'il reflète le juste prix des activités d'Altadis et pour l'heure nous ne voyons rien qui puisse nous inciter à revoir notre offre à la hausse", a-t-il ajouté.Imperial Tobacco a relevé son OPA de 45 à 47 euros par action, valorisant Altadis à 12 milliards d'euros contre 11,5 milliards auparavant, mais cette nouvelle proposition a été rejetée mardi par le groupe franco-espagnol, qui la juge trop basse.

Le groupe britannique a demandé "un accès limité" aux livres de comptes d'Altadis, mais ce dernier n'a pas accédé à cette demande.Le rejet de la nouvelle OPA est "décevant mais au final nous cherchons toujours à engager des discussions constructives avec Altadis et à obtenir une recommandation de la direction", a poursuivi le porte-parole, précisant que le lancement d'une OPA hostile n'était pas à l'ordre du jour pour l'instant.Goldman Sachs a estimé mercredi dans une note qu'Imperial Tobacco pouvait augmenter son OPA jusqu'à 50 euros par action.

Le groupe britannique "a l'une des équipes de direction les plus solides du secteur et le marché a confiance dans sa capacité à réaliser une telle opération", a jugé la banque d'affaires.Dans le même temps, elle estime que la direction d'Altadis pourrait s'associer à des fonds d'investissement pour racheter l'entreprise dans le cadre d'un MBO (management buy-out) et scinder ses activités par la suite, en vendant les cigarettes pour ne garder que les cigares.

Photo Belga

Publicité
Publicité

Echo Connect